Les plus belles réalisations de cet artisan, et bien d’autres encore, se trouvent dans le livre "Les armuriers Liégeois à travers leurs réalisation.

1800 - 1950".

Pour tous les détails voir : LES ARMURIERS LIEGEOIS

JONGEN Frères

Pistolet à gravité

Le brevet de cette arme appartient à Victor Collette, pour les détails voir sa page : http://www.littlegun.be/arme%20belge/artisans%20identifies%20c/a%20colette%20fr.htm

Jongen J.

JONGEN Frères (banc d’épreuve de Liège 1856-1873) repris en 1874 par JAMAR-SMITS & JONLET eux-mêmes repris en 1906 par LAJOT & JONLET.

Brevet britannique 2383/1864, pour des améliorations dans la construction des revolvers à percussion. La production a été simplifiée en alésant les chambres directement à travers par un passage d’outil, et en fermant l’arrière avec une pièce bloquée par vis.

Une "goupille" était heurtée par le chien, au lieu du contact direct entre celui-ci et la cartouche. Le demandeur était vraisemblablement un membre de la société de fabrication de pistolet de Liège "Jongen Frères".

JONGEN Frères

Revolver de Jongen Frères, le barillet s’inclinent vers le haut et une sûreté du côté gauche glisse dans le cylindre. Le canon à 7 rayures tournant à droite, calibre 7 millimètres. Longueur du canon 106 millimètres. Longueur totale 200 millimètres.

H.J.M.

L’arme

Il s’agit d’un revolver à brisure inversée. La séparation du bloc canon qui bascule vers le haut et du bloc cylindre est actionnée par manipulation de la pédale placée à l’avant du bâti.

La détente repliable est sans pontet.

Les poinçons

Il s’agit des poinçons du banc d’épreuves de Liège, soit :

ELG étoilé dans un ovale : acceptation  1846 à 1893

G couronné : contremarque du contrôleur – 1853  à 1877.

Le fabricant

Il s’agit de JONGEN frères (BE 1856/1873) Ils déposent entre 1863 et 1864, quatre brevets belges pour un revolver à double mouvement et des perfectionnements à ce type d’arme.

En 1874, l’activité est reprise par JAMAR-SMITS J.M.

GG

JONGEN Frères sous réserves

Belle pièce d’armurerie, il s’agit d’un fusil de chasse juxtaposé , à platines arrières à broche type Lefaucheux , chiens type « dauphins »  double clé d’ouverture Lefaucheux.

Crosse anglaise à joue. Pontet à volutes. Canons damas. Gravure en fond creux.

Les poinçons sont ceux du banc d’épreuves de Lg soit :

- ELG étoilé dans un ovale couronné, acceptation de 1846 à 1893

– Perron, inspection de 1853 à nos jours

– EL, épreuve provisoire de 1852 à nos jours

– V couronné, contremarque du contrôleur de 1853 à 1877.

Aucun FJ connu dans la période 1853/1877, peut-être JONGEN Frères (1856/1873).

GG

Retour "ARTISANS IDENTIFIES"