Comblain 1882

L’arme

Il s’agit d’un fusil COMBLAIN modèle 1882 de la Garde Civique destiné à l’infanterie de ce corps.

L’arme mesure 1m380. Le canon porte 4 rayures gauchères du pas de 0m55.

Son calibre est de 11 mm.

Le canon porte une hausse à curseur, la même que le fusil TERSEN, elle permet le tir à 1400 mètres.

Son poids est de 4 Kg 110.

Cette arme était accompagnée d’une épée- baïonnette à lame droite et effilée. 

Les poinçons

L’arme porte les poinçons réglementaires du banc d’épreuves de Liège, à savoir :

ELG sur étoile à l’intérieur d’un ovale : acceptation définitive en usage de 1846 à 1893.

Perron : inspection post 1853.

S sommé d’une étoile : contremarque du contrôleur post 1877.

Les poinçons militaires

L’arme porte également les poinçons de contrôle militaire de la Manufacture d’armes de l’Etat à Liège, à savoir :

NC dans un ovale à somme pointu : marque d’épreuve de la Manufacture sur la boîte de culasse.

S dans un losange vertical : marque de contrôleur pour pièces métalliques.

DLB à volutes et idem dans un cercle : marquages des contrôleurs du bois achevé.

Cercle avec un lion dressé au centre et Garde Civique 1882 sur le pourtour : marquage de la Garde Civique.

Marque du fabricant

La marque ovale frappée sur le bois et portant un S L en son centre et Syndicat Liégeois des armes de guerres est la marque du fabricant de l’arme.

Le Syndicat liégeois pour la fabrication des armes de guerre était sise à HERSTAL.

Elle a été inscrite au banc d’épreuves de 1882 à 1886. Elle a été fondée par l’association des fabricants liégeois Jules ANCION & Cie – DRESSE-LALOUX & Cie – Auguste FRANCOTTE – PIRLOT & FRESART.

Cette société a déposé 3 marques de fabrique en 1884.

GG

Retour "MA COLLECTION"