Les plus belles réalisations de cet artisan, et bien d’autres encore, se trouvent dans le livre "Les armuriers Liégeois à travers leurs réalisation. 1800 - 1950".

Pour tous les détails voir : LES ARMURIERS LIEGEOIS

 

Dieudonné Debouxthay

L’arme

Il s’agit d’un revolver de poche à percussion centrale.

Le barillet cannelé est de type VELO-DOG de calibre 6mm.

Le chien est caché dans le corps de l’arme (hammerless).

Le cadre est fermé et le canon octogonal avec guidon en demi lune.

La détente repliable sans pontet est boulée et repercée en son extrémité.

L’alimentation se pratique par la portière latérale droite s’abaissant grâce à l’action d’un ressort interne.

Le déchargement se pratique chambre par chambre à l’aide de la baguette métallique à tête de gland pivotant sur un axe.

Une sûreté DEBOUXTHAY BREVETE est installée sur la console devant le barillet.

La poignée est constituée de deux plaquettes en gutta-percha ou corne moulée réunies par une vis et deux rosettes.

Les poinçons

Il s’agit des poinçons réglementaires du banc d’épreuves de Liège, à savoir :

(Non visible) ELG sur étoile dans un ovale couronné : acceptation post 1893.

R couronné : canon rayé post 1894.

L étoilé (si bien lu ?) contremarque du contrôleur post 1877.

Le fabricant

DD Bté : il s’agit de la marque de DEBOUXTHAY Dieudonné, armurier à Liège rue Saint Léonard, 449. Il fut inscrit au banc d’épreuves de la ville de 1879 à 1934.

De 1901 à 1905, il a déposé six brevets relatifs à des sûretés de revolvers et des perfectionnements aux baguettes de revolvers. (Voir illustration jointe)

GG

Retour "MA COLLECTION"