Les plus belles réalisations de cet artisan, et bien d’autres encore, se trouvent dans le livre "Les armuriers Liégeois à travers leurs réalisation. 1800 - 1950".

Pour tous les détails voir : LES ARMURIERS LIEGEOIS

 

M. Dozin

Je viens de recevoir une arme que j'avais commandée aux États-Unis il y a plus de 2 mois, je vous passe les péripéties, elle est sûrement venue à pied.

Le mécanisme est tout à fait étonnant, c'est le moins qu'on puisse dire !

Comme c'est assez difficile à décrire, je m'aide des photos.

Photos 8 et 9: On pousse (voir flèche) sur cette excroissance à l’arrière de l'arme.

Photos 10 et 11 : La pièce qui se trouve au dessus et qui est en fait un long ressort, se soulève.

Photo 12 et 13 : En la soulevant on libère le mécanisme qui ouvre l'arme.

Photos 16 et 17 : Si on continue à ouvrir l'arme, en arrivant en bout de course la poussée sur cette petite pièce pointue libère l'extracteur qui bondit comme un diable hors de sa boite (J'ai essayé, les douilles sont de l'autre côté de la pièce !!).

Le mécanisme est ré armé en refermant l'arme.

Ce qui est encore plus étonnant encore, c’est qu’en fouinant sur les sites de mes fournisseurs habituels je tombe sur une arme ressemblant étrangement à celle-ci mais signée MAB (Manufacture d’armes de Bayone).

Regardez, elle est très semblable, seul le dispositif d’éjection diffère.

MAB Vélodog

Alain

Retour "MA COLLECTION"