Les plus belles réalisations de cet artisan, et bien d’autres encore, se trouvent dans le livre "Les armuriers Liégeois à travers leurs réalisation. 1800 - 1950".

Pour tous les détails voir : LES ARMURIERS LIEGEOIS

 

Ferdinand Drissen

L’arme

Il s’agit d’un revolver BULL-DOG réduit à savoir un PUPPY.

L’arme est à percussion centrale et cadre fermé. L’ensemble est nickelé.

Le canon est rond et vraisemblablement rayé avec guidon en demi lune.

Le barillet est cannelé et est à 5 ou 6 chambres (non communiqué) de calibre .22 short.

L’alimentation se pratique par une portière latérale droite s’abaissant grâce à l’action d’un ressort interne.

Le désarmement se pratique à l’aide de la baguette métallique pivotant sur un axe.

La détente droite est boulée et repercée à son extrémité, elle est sans pontet et rétractable sous la carcasse ;

Les plaquettes semblent être en bois d’ébène. Elles sont lisses et reliées par une vis et deux rosettes en laiton.

L’arme porte une gravure légère de style « feuillage ».

Les poinçons

L’arme porte les poinçons d’épreuves liégeois suivants :

ELG sur étoile dans un ovale vertical : acceptation définitive, en usage de 1846 à 1893.

B étoilé : contremarque du contrôleur post 1877.

Période de fabrication : entre 1877 et 1893.

Les marques

Les lettres FD dans un losange horizontal : Il s’agit de la marque de fabrique de Ferdinand DRISSEN, inscrit au BE de 1874 à 1900.Il résidait rue Forgeur, 10 à LIEGE. De 1898 à 1899, il a déposé deux brevets d’inventions armurières. (Voir site).

52 : vraisemblablement un numéro de série.

Chiffre 2 sur la portière : marquage d’atelier ??

GG

Retour "MA COLLECTION"