Ecossaise calibre .380

L’arme

Il s’agit d’un pistolet à deux coups, à percussion centrale et à brisure, nommé « écossaise » à Liège ou encore « pistolet brésilien ».

Les canons sont rayés et juxtaposés de calibre 380.

La double détente est protégée par un pontet à repose-doigt.

L’ensemble de l’arme est nickelé et porte une gravure feuillage assez simple.

La crosse de type banane est en bois foncé, type ébène ou fausse ébène, anciennement quadrillé avec une vis transversale et deux rosettes en laiton.

Les poinçons

Il s’agit des poinçons du banc d’épreuves de Liège, à savoir :

ELG sur étoile dans un ovale couronné : acceptation définitive post 1893.

R étoilé : contremarque du contrôleur post 1877.

Perron : inspection post 1853.

R couronné : canons rayés, en usage de 1894 à 1968.

Le fabricant

Celui-ci n’a apposé aucun marquage sur l’arme, de sorte que, selon son désir, il restera anonyme.

GG

Retour "MA COLLECTION"