Les plus belles réalisations de cet artisan, et bien d’autres encore, se trouvent dans le livre "Les armuriers Liégeois à travers leurs réalisation. 1800 - 1950".

Pour tous les détails voir : LES ARMURIERS LIEGEOIS

 

Max Fliegenschmidt

Revolver TOPBREAK à brisure de type SMITH & WESSON. En tirant sur le verrou supérieur, le bloc barillet-canon tombe vers l’avant dégageant ainsi l’accès à l’arrière du barillet cannelé  à extracteur en étoile. La percussion est centrale et le calibre 320.

Les plaquettes de crosse semblent être en corne moulée avec le logo MF entrelacés du fabricant.

L’arme porte les poinçons du banc d’épreuves de Liège, à savoir :

R couronné : canon rayé, en usage de 1894 à 1968.

Lettre Q * : contremarque du contrôleur post 1877.

Le poinçon ELG* dans un ovale couronné post 1893 n’est pas visible sur les photos.

L’arme porte également la marque MF couronné laquelle appartient au fabricant liégeois FLIEGENSCHMIDT Max rue du Vivier, 30 à LIEGE.  Il sera inscrit au banc d’épreuves de 1888 à 1908 avant d’être repris par FRANCKEN & LUNENSCHLOSS en 1908. Il est l’auteur d’un brevet concernant des perfectionnements apportés aux revolvers.

GG

Max FLIEGENSCHMIDT

Max FLIEGENSCHMIDT rue du vivier, 30 à Liège (Banc d'épreuve de Liège de 1888 à 1908)

Retour "MA COLLECTION"