Les plus belles réalisations de cet artisan, et bien d’autres encore, se trouvent dans le livre "Les armuriers Liégeois à travers leurs réalisation. 1800 - 1950".

Pour tous les détails voir : LES ARMURIERS LIEGEOIS

 

FRESART

Il s’agit d’un pistolet de poche dénommé "de cycliste" à un coup et calibre 6 mm annulaire vraisemblablement, le calibre n’étant pas visible sur photos.

Le canon est tulipé à la bouche, la détente est "à la mexicaine" et les crossettes de noyer son entièrement quadrillées et réunies par une vis traversante et deux rosettes de laiton.

Le levier latéral sert d’extracteur.

Je n’ai remarqué aucun poinçon de banc d’épreuves liégeois ou autre ?

La mention FRESART frappée sur un montant de crosse a semble t il été frappée lettre après lettre d’une façon assez maladroite.

De l’autre côté la mention HUY 1898 est tout aussi interpellante.

A cela plusieurs hypothèses :

1) Il s’agit peut-être d’une mention frappée là par un des propriétaires de l’arme ?

2) Il s’agit peut-être d’une arme de l’armurier FRESART Edouard (vie 1855 à 1902) rue St Gilles 95 à Liège. L’intéressé était associé à PIRLOT Gustave dans la société PIRLOT & FRESART. Les intéressés ont déposé 8 brevets dont un système d’extracteur applicable aux pistolets à un coup ! S’agit-il du système à levier visible sur cette arme, je ne puis le dire sans avoir vu le brevet. Mais pourquoi avoir signé l’arme de FRESART uniquement et quel était son lien avec la ville de HUY, bien difficile de le dire

3) Il s’agit peut-être d’une arme de l’armurier FRESART Oscar, frère du précédent, administrateur chez PIEPER mais dont on voit mal pourquoi il aurait réalisé une telle arme, étant occupé comme administratif à l’usine PIEPER. Il s’agirait alors d’une fabrication privée ce qui expliquerait l’absence de poinçons d’épreuves.

Bref la question reste ouverte !

GG

Retour "MA COLLECTION"