Alexandre Fagnus

L’arme

Il s’agit d’un revolver à broche mais à cadre fermé du fabricant liégeois Alexandre FAGNUS.

L’arme n’a pas de portière de chargement.

L’approvisionnement s’effectue en démontant le barillet.

Il suffit d’ôter son axe en le tirant vers l’avant à l’aide de la tige métallique.

Cet axe reste accroché au canon grâce à une bague coulissante.

Une chaînette métallique est fixée au barillet et à l’arme empêchant toute perte de cet accessoire.

Le canon rayé est long et rond avec guidon en grain d’orge surélevé.

Le barillet est à 6 chambres en calibre 12mm pour cartouches à broche.

L’axe sert également de baguette d’extraction des douilles gonflées par le tir.

La crosse en forme de poire est constituée de deux plaquettes en bois (noyer ?) quadrillées retenues par une vis transversale et deux rosettes à une seule oreille. La crosse se termine par un anneau de calotte et sa vis pivot.

Les poinçons

Etonnament cette arme ne porte aucun poinçon d’épreuves ?

Les marques

665 : numéro de série.

A FAGNUS PATENT : cette arme a été inventée par Alexandre FAGNUS armurier et fabricant liégeois, rue des Célestines, 9 et actif dans plusieurs sociétés armurières de 1861 à 1889. Pour la présente arme, l’intéressé a déposé deux brevets d’invention et de perfectionnement n° 20234 du 02.06.1866 et 20887 du 02.02.1867 dont les dessins techniques sont joints en annexe.

GD en lettres anglaises : ces initiales sont gravées sur la face interne du barillet. S’agit-il du fabricant de l’arme ou seulement du barillet, je l’ignore ? En toute hypothèse elles pourraient appartenir à Gilles DECORTIS armurier-fabricant à Cheratte.

GG

Retour "MA COLLECTION"