Auguste Francotte

Revolver FRANCOTTE de (gros) calibre .450.

Les organes de visée sont constitués d'une rainure dans le dessus de la carcasse à l'arrière et d'un guidon fixé dans une queue d'aronde à l'extrémité du canon.

Le barillet à 6 coups porte les poinçons du banc d'épreuve de Liège; ELG étoilé dans un ovale qui est le poinçon d'acceptation de 1846 à 1893 et une lettre illisible couronnée qui est la  contremarque du contrôleur en usage de 1853 à 1877.

L’éjection des douilles se fait grâce à une baguette métallique montée sur ressort, après avoir mis le chien en position de sécurité.

La crosse porte deux plaquettes au quadrillage usé et se termine par un anneau.

La marque A.FRANCOTTE A LIEGE frappée sur le tonnerre ainsi que les initiales AF couronnées ne laisse aucun doute sur l'origine, l'inscription "......Montevideo" permet de penser que cette arme était destinée à l'Amérique du Sud.

Alain

Auguste Francotte

Il s’agit d’un revolver FRANCOTTE à brisure de type GASSER à extracteur.

Le canon à huit pans est doté d’un guidon en demi-lune et d’un cran de mire en V.

Le barillet à 6 coups est non cannelé et de calibre 450

L’ouverture de l’arme se fait par une pédale de type COUNET sise sur le côté gauche du bâti.

En se pliant, l’extracteur en étoile remonte et éjecte les douilles.

La crosse en forme de poire avec deux plaquettes quadrillées se termine par un anneau.

L’arme porte les poinçons d’épreuves liégeois :

ELG étoilé dans un ovale : acceptation en usage de 1846 à 1893.

K couronné : contremarque du contrôleur en usage de 1853 à 1877.

La marque A.FRANCOTTE A LIEGE frappée sur le canon appartient bien entendu à cette célèbre firme.

GG

Retour "MA COLLECTION"