REVOLVER FRANCOTTE

 Cette arme est en fait un revolver LEFAUCHEUX FRANCOTTE modèle 1871 suédois à carcasse fermée et percussion centrale.

La firme liégeoise adapte le revolver LEFAUCHEUX à la percussion centrale et au tir de la 11 mm ce qui lui vaut chez les collectionneurs l’appellation de « Lefaucheux-Francotte ».

Cette arme à percussion centrale utilise donc la cartouche 11 mm présentant un léger bourrelet et garnie d’une ogive en plomb graissé.

Le système à percussion est à simple action et double action, le barillet comporte six chambres et tourne de gauche à droite. Le canon rond est doté d’un guidon rectangulaire massif.

Ce canon est entouré d’un manchon rotatif de la baguette d’éjection sur l’arrière par une portière latérale.

La baguette d’éjection se positionne sous le canon et s’enfonce dans l’axe creux du barillet.

Le gros axe comporte un frein-ressort qui empêche le barillet de tourner trop vite à l’armé du chien.

Le bâti possède un pontet solidaire ainsi qu’une plaque de recouvrement du mécanisme du chien, de détente et du système de verrouillage du barillet.

Le bâti de crosse fait partie de la carcasse, deux plaquettes en noyer quadrillé sont fixées au travers du bâti de crosse par une vis et deux rosettes ainsi que d’une deuxième vis placée plus haut et se vissant à contre sens.

Les marquages

 L’arme porte les poinçons d’épreuves liégeois, à savoir :

ELG étoilé dans un ovale : acceptation de 1846 à 1893.

N couronné : contremarque du contrôleur de 1853 à 1877.

Elle porte également la marque du fabricant AF couronné déposée par Auguste FRANCOTTE rue Mont St Martin, 64 à Liège.

Le n° 4651 devrait être le numéro de série de l’arme.

Cette arme a été réglementaire dans l’armée suédoise sous le vocable « modèle 1871 »  Elle portait les marques de l’armée suédoise (affectations régimentaires) comme L113 – 59b – 41.

Ces marques ne figurent pas sur la présente pièce, il s’agit donc à mon sens d’un modèle civil.

GG

Retour "MA COLLECTION"