Mangeot & Comblain

Revolver à percussion verticale (à broche) et à cadre ouvert. La platine est à double mouvement et le calibre de 12 mm à broche. Le canon est à 8 pans et est rayé. La baguette placée sous le barillet est articulée sur une vis placée à l’avant de la carcasse. Le barillet lisse est à six chambres. Le chargement se pratique par l’arrière du barillet devant lequel une patte métallique peut-être basculée à la main vers la droite. La crosse en bois de noyer lisse semble être d’une seule pièce fixée par une vis placée sur la bride intérieure. La crosse se termine par un anneau de calotte et sa vis-pivot.

L’arme porte les poinçons réglementaires du banc d’épreuves de Liège, à savoir :

ELG* dans un ovale verticale : acceptation définitive, en usage de 1846 à 1893.

M couronné : contremarque du contrôleur, en usage de 1853 à 1877.

L’arme porte également d’autres marques, à savoir :

Illisible & COMBLAIN BREVETES : il s’agit en fait de la marque MANGEOT & COMBLAIN BREVETES (voir marque complète en annexe).

L’inventeur est Hubert, Joseph, COMBLAIN, armurier à WANDRE (LIEGE) hameau de Cahorday. Il déposa de 1854 à 1891 rien moins que 19 brevets d’inventions armurières dont le fameux fusil COMBLAIN adopté par la Garde Civique belge et par les armées de plusieurs nations. Il s’associera avec l’armurier bruxellois MANGEOT Henri, Galerie de la Reine, 11 à BRUXELLES et déposera huit brevets d’inventions armurières. Les revolvers MANGEOT-COMBLAIN à percussion sont bien connus et recherchés pour leur qualité. La présente arme semble être une des premières armes inventée par COMBLAIN. Elle fait l’objet du brevet de perfectionnement n° 8181 du 17.11.1859 délivré pour des modifications apportées au système de pistolet-revolver déjà breveté le 31.03.1854. (Voir dessin en pièce jointe)

La marque frappée sur le bois de la crosse (octogone contenant un G sommé d’un lion dressé sur ses pattes postérieures) m’est inconnue. L’emplacement peu courant car amovible sur une crosse ferait plutôt penser à une marque de collectionneur ??

208 : il pourrait s’agir d’un numéro de série car répété sur plusieurs pièces.

TO88 : j’ignore sa signification, une marque d’atelier peut-être ?

GG

Retour "MA COLLECTION"