Dieudonné Oury

Revolver à percussion centrale de type vélo-dog à carcasse fermée.

Le long barillet cannelé « swing out » à six coups bascule vers la droite mais il est possible de charger sans basculer celui-ci. Il suffit d’abaisser la portière vers l’arrière (ce n’est pas un système ABADIE) pour qu’elle fasse office de sûreté en empêchant le chien de se mouvoir en simple action ou la détente en double action.

La platine est à chien rebondissant de type WARNANT avec grand ressort en V.

Le chien quant à lui est à tête courte quadrillée ce qui constitue un compromis avec le système hammerless n’autorisant que le tir en simple action et le type classique doté d’une crête trop longue risquant de s’accrocher à tout moment.

Le chien est pourvu d’un percuteur long et fin monté sur pivot du côté gauche du corps du chien.

Le canon en acier est à 8 pans avec guidon en demi-lune.

La crosse est constituée semble-t-il de deux plaquettes quadrillées en bois de noyer réunies par une vis transversale et deux rosettes.

Les poinçons

Cette arme porte les poinçons réglementaires du banc d’épreuves de Liège, à savoir :

ELG étoilé dans un ovale couronné : acceptation définitive post 1893.

G étoilé : contremarque du contrôleur post 1877.

PV surmonté d’un lion stylisé : épreuve à la poudre sans fumée, en usage de 1898 à 1968.

Les marques

DD OURY Bté : indique qu’il s’agit d’une fabrication de Dieudonné OURY fabricant d’armes à MORTIER (Liège). L’intéressé dépose 4 brevets entre 1895 et 1905. Il est également l’inventeur du bien connu revolver de poche repliable NOVO !

L couronné : cette marque non encore identifiée n’appartient pas au banc d’épreuves. Il pourrait s’agir en toute hypothèse d’une marque de fonderie ?

GG

Retour "MA COLLECTION"