Jean Baptiste Rongé Fils

L’arme

Il s’agit d’un revolver à percussion centrale et cadre fermé de type BULL-DOG.

Le barillet cannelé est à six chambres de calibre .320.

Le long canon est rond est rayé. Il porte son guidon en demi-lune à un emplacement inhabituel. Cette arme, en fait, est préparée pour l’exportation en Amérique du Sud où les revolvers à canon court sont interdits. Quoi de plus facile de scier le canon à bonne dimension, une foi la douane franchie !!

Le chien est rebondissant et la carcasse porte une sûreté MAUSER au flanc gauche.

La détente est concave et lisse sans pontet. Elle se rabat sous la carcasse pour faciliter la mise en poche.

La crosse en bec de corbin est constituée de 2 plaquettes finement quadrillées en bois ou caoutchouc durci. Elles sont maintenues par une vis et deux rosettes.

Les poinçons

Cette arme est frappée des poinçons réglementaires du banc d’épreuves de Liège, à savoir :

ELG sur étoile dans un ovale couronné : acceptation définitive post 1893.

T étoilé : contremarque du contrôleur post 1877.

R couronné : canon rayé, en usage de 1894 à 1968.

Les marques

JBR couronné : il s’agit d’une des marques de la fabrique d’armes Jean-Baptiste RONGé Fils, Place St Jean, 4 à LIEGE. Cette firme a été inscrite au banc d’épreuves de Liège de 1832 à 1929. (Voir sa fiche sur le site).

1267 : n° de série.

C couronné : cette marque toujours relevée sur la face interne des barillets venus de fonderie a toujours résisté à l’identification ? Il pourrait s’agir d’une marque de fonderie ??

La marque peu lisible sur le barillet semble représenter un aigle bicéphale mais elle n’est pas assez détaillée pour être identifiée.

981.13 sur le canon, marque inconnue.

GG

Retour "MA COLLECTION"