Simonis, Janssen & Dumoulin

Calibre .380, six coups, canon de 112mm, longueur hors-tout 221mm.

Quand on pousse vers l’avant la partie arrière de la garde de détente, celle-ci pivote ver le bas et permet d’ouvrir la plaque pour l'inspection et le nettoyage.

Différente configuration existe de ce système, ainsi que du système de tige d’éjection

Les poignées sont en caoutchouc dur.

Marques :

Sur les poignées : S.J.&D (Simonis - Janssen et Dumoulin)

De l’autre côte : Excelsior.

Cette marque a été déposée au départ par la firme Manufacture Liégeoise d’armes à feu" le 07/09/1901

Simonis, Janssen & Dumoulin

Revolver modèle 1886 à système ABADIE fabriqué par S.J. & D à Liège pour le marché civil.

Ce type d’arme fabriquée par Léon SOLEIL qui détenait le brevet ABADIE a été choisi comme arme réglementaire par le Portugal.

Cette arme ne portant pas le poinçon de réception F.A. surmonté d’une croix est bien un modèle civil.

Il semblerait même que le système ABADIE aurait été abandonné au profit de la platine WARNANT et de la plaque de recouvrement genre FAGNUS-(Maquaire).

Ce type d’arme a été fabriqué par plusieurs fabricants liégeois tels que Léon SOLEIL bien sur, mais aussi LEPAGE Frères et enfin S.J. & D (SIMONIS,JANSSEN & DUMOULIN – voir site)

D’autre part la marque EXCELSIOR sur la plaquette (en bakélite ?) m’étonne un peu car il s’agit d’une marque déposée par la Manufacture liégeoise d’armes à feu, rue du Vert-Bois, 52 à Liège, le 07.08.1893.

Enfin les poinçons frappés sur l’arme appartiennent au banc d’épreuves de Liège, à savoir :

ELG sur étoile dans un ovale : acceptation définitive, en usage de 1846 à 1893.

N sous étoile : contremarque du contrôleur post 1877.

La marque S.J. & D dans un cartouche appartient effectivement à la manufacture d’armes SIMONIS, JANSSEN & DUMOULIN, lesquels ont déposés 8 brevets armuriers de 1883 à 1886.

GG

Retour "MA COLLECTION"