Joseph Vivario

L’arme

Il s’agit d’un pistolet mono-coup de stand ou de salon, de type Flobert, à percussion annulaire.

Le calibre est de 4 mm. La détente sous pontet est à repose-doigt.

La tête de chien est quadrillée et le cran de mire est en V.

Le canon est octogonal mais les arêtes ont été aplanies et des ellipses creusées à la bouche.

Il porte un guidon en grain d’orge placé en queue d’aronde.

La crosse d’une pièce est en bois (noyer noirci ?) et sculpté « genre feuille » tout comme la gravure sur les parties métalliques. Elle se termine par une calotte métallique et un balustre.

L’arme fait l’objet d’un brevet n°004217 du 27.03.1857 pour la petite pièce en acier servant d’extracteur, ajoutée au chien. (Voir dessin technique du brevet en annexe)

Les poinçons

Néant.

Les marques

Le canon porte gravée, la mention Joseph Vivario Fct à Liége, il s’agit de la marque de l’inventeur/fabricant Joseph Vivario, fabricant d’armes à Liége et inscrit au BE de 1845 à 1878. L’intéressé a déposé cinq brevets belges durant sa carrière, à savoir :

- un levier attenant au chien et servant à déboîter la capsule.

- des modifications apportées au levier attenant au canon, pour déboîter la capsule, aux armes de salon.

- une modification au levier attenant au canon pour déboîter la capsule aux armes de salon.

- un fusil Lefaucheux fermant à sous-garde avec un T.

- Un moyen de déboîter les amorces aux armes de salon.

GG

Retour "MA COLLECTION"