POUR les p'tit nouveaux "spécialistes de l'ID"

Voila, je mets les photos dans l'ordre des numéros de demande et je les enlève dès que j'ai reçu la réponse.

Amitiés

Alain

 

Dde d'identification 3884

Dde d'identification 3891

Dde d'identification 3892

Voilà une identification qui a érté réalisée en 2017 mais après notre ami Max a "ajouté" un commentaire et un brevet !!

Du coup ce n'est plus clair du tout !!!

Voilà l'ID 3071 et le message de Max :

Identification 3071

Brevet L'Honneux Léopold

Mousqueton Comblain 1871-1883 transformé par Henri Sauveur

 

Il s’agit d’un mousqueton Comblain modèle 1871-1883, à l’origine en calibre 11 mm (11x43), transformé par la maison Henri Sauveur en calibre .22 court.

L’arme porte les poinçons du Banc d’Epreuves de Liège :

ELG* dans un ovale vertical couronné : acceptation définitive, en usage de 1893 à 1968

C* : contremarque du contrôleur, en usage de 1877 à 1968.

Le calibre .22 C(ourt) (il eut été judicieux de démonter le fût afin de dégager le canon et d’ainsi mieux voir les poinçons).

La société Henri Sauveur fils & Cie a été inscrite au BE entre 1908 et 1938. Il semble qu’elle ait commencé ses activités en 1903 (voir aussi la notice sur Sauveur sur le site littlegun.be et la Gazette des Armes n° 387).

Elle a notamment produit des armes de précision, carabines et pistolets (Henri Sauveur était un excellent tireur, champion de Belgique en 1913, 1926 et 1927). Le champion belge Paul Van Asbroek a notamment remporté des médailles aux Jeux Olympiques à Paris en 1900 et Londres 1908 avec des pistolets d’Henri Sauveur. Mais elle a également transformé d’anciennes armes militaires en arme de sport ou d’agrément, comme ce mousqueton utilisé par la cavalerie belge jusqu’au début des années 1900.

Un nouveau canon en .22 court a été introduit dans l’ancien (en 11 mm). De plus, le pontet mobile a été muni d’une extension « à la Winchester » pour en faciliter l’opération.

Enfin, le chien a également été modifié, mais on ne le voit pas sur les photos.

Il n’est pas impossible que la plaque de couche ait conservé le numéro de l’arme et la lettre du régiment (cavalerie) auquel elle appartenait.

  

Envoyé: samedi 4 mars 2017 à 18:40
De: "Max Dascotte" <max.dascotte@skynet.be>
À: "'Alain Daubresse'" <alain.daubresse@gmx.fr>
Cc: "'Leglay Alain '" <alain.leglay@skynet.be>, 'Balou' <balouarmes@gmail.com>, "'Pierre-Henri Leclusse'" <phl4532@scarlet.be>
Objet: RE: RE: Dde d'ID 3071, 3072 et 3074

Voici le brevet qui a été déposé le 4 avril 1883, et qui concerne la modification de ce Comblain, il ne s’agit non pas du sieur Sauveur, mais bien du sieur l’Honneux dépositaire. Maintenant on ne peut bien sûr pas exclure que le sieur Sauvage soit le fabricant ou tout simplement un vendeur.

 

 Un système de tube à capsules, avec broche percutrice applicable aux fusils Comblain (Medium)

 

 

 

 

 

 

Dde d'identification 38